Le Bitcoin plus gourmand en électricité que 158 pays ? Les analystes de CRYPTOCOFFRE.COM en discutent sur le forum de la société.

Toutes les semaines, des discussions portant sur le monde des crypto-monnaies ont lieu sur le site CRYPTOCOFFRE.COM, mais aussi sur le forum de cette entreprise.Créé par Satoshi Nakamoto pour réduire au minimum le risque d’une éventuelle crise comme celle de 2008, le Bitcoin a acquis beaucoup de notoriété au fil du temps. En offrant plus de liberté et moins de contrôle de la part des autorités tant financières que gouvernementales, il est devenu très populaire auprès des investisseurs. Cependant, pour permettre la création du Bitcoin et le fonctionnement de son réseau, une quantité non négligeable d’énergie est requise. Face à cette demande en électricité du Bitcoin, la discussion est ouverte sur CRYPTOCOFFRE.COM, notamment dans la page du forum de l’établissement.

CRYPTOCOFFRE.COM-30,23 térawattheures de consommation annuelle

D’après les données fournies par le cabinet d’analyse spécialisé dans les monnaies digitales DigIconomist, le Bitcoin est la crypto-monnaie qui consomme le plus d’énergie. En effet, selon ce cabinet, le fonctionnement de son réseau ainsi que la création de nouvelles unités de cette monnaie numérique a nécessité pas moins de 30,23 térawattheures d’électricité entre le 1er janvier au 27 novembre 2017. Cette quantité dépasse largement la consommation annuelle de 158 pays à travers le monde. Par exemple l’Irlande, durant la même période, a consommé 25 térawattheures d’électricité. D’ailleurs, les débats concernant l’avenir de cette consommation sont déjà ouverts sur CRYPTOCOFFRE.COM, via la page du forum de la plateforme sécurisée qui est à votre disposition.À titre de nouvelle comparaison, l’électricité requise pour la validation d’un bloc de transactions en cette crypto-monnaie est la même que celle nécessaire pour faire chauffer 36 000 bouilloires remplies d’eau.

CRYPTOCOFFRE.COM-L’opération de « minage », un procédé énergivore

Si le Bitcoin est devenu très énergivore, c’est parce que de plus en plus de mineurs s’y intéressent. Notons que l’opération de « minage » est un procédé consistant à résoudre, à l’aide de calculs mathématiques complexes, la validation des transactions ayant été effectuées sur le réseau. Comme le Bitcoin ne dépend pas d’une autorité centrale, les calculs se font en réseau et son fonctionnement dépend entièrement des mineurs. Ainsi, avec l’augmentation continue de la valeur de cette crypto-monnaie, de plus en plus d’informaticiens se mettent au minage, et explosent ainsi la consommation énergétique du réseau Bitcoin.

Par ailleurs, si vous voulez discuter avec les experts de CRYPTOCOFFRE.COM sur des sujets similaires, vous pouvez vous inscrire sur le forum de discussion de l’entreprise.

user user Auteur

Laisser un commentaire